#Célébrité Récente

Les plus grands exploits de Jo-Wilfried Tsonga en tennis

Saviez-vous que le Français est l’un des trois seuls joueurs à avoir gagné contre chacun des trois grands lorsqu’ils étaient n°1 ?

En plus d’avoir atteint la finale de l’Open d’Australie 2008, d’avoir remporté deux Master 1000 et de s’être hissé à la 5e place du classement ATP, Jo-Wilfried a inscrit Tsonga dans le livre des records plus d’une fois grâce à son talent pour les grandes victoires contre les plus grands.

Alors qu’il dispute cette année le dernier tournoi de sa carrière professionnelle à Roland Garros, voici 10 des plus grands exploits sportifs du Français :

Il est le seul Français à avoir atteint une finale de Grand Chelem au cours des 20 dernières années. Son parcours jusqu’à la finale de l’Open d’Australie 2008 – qui comprenait une victoire 6-2, 6-3, 6-2 sur Rafael Nadal en demi-finale – reste la seule fois où un Français a atteint une grande finale depuis qu’Arnaud Clément l’a remportée à l’Open d’Australie 2001.

Il est également le seul Français à avoir atteint le top 5 depuis 2002. Depuis que Sébastien Grosjean a été classé dans le Top 5 – 4 pour une semaine, la semaine du 28 octobre 2002, aucun Français autre que Tsonga n’a atteint le Top 5. Tsonga a passé 12 semaines à la 5e place de sa carrière en 2012.

Il est en fait l’un des six Français à avoir atteint le top 5 depuis le début du classement ATP en 1973. Le Français le mieux classé dans l’histoire du classement ATP est Yannick Noah (n° 3). Il y a eu deux autres n° 4 (Grosjean et Guy Forget) et trois autres n° 5 (Tsonga, Cédric Pioline et Henri Leconte).

Les trois plus grands contemporains de Tsonga sont tous très proches d’atteindre le Top 5, et ils sont en fait les trois Français les mieux classés dans l’histoire du classement ATP : Gaël Monfils (n° 6), Gilles Simon (n° 6) et Richard Gasquet (n° 7).

Il a non seulement atteint la finale d’un tournoi majeur, mais il a également atteint les quarts de finale ou mieux dans un tournoi majeur à 15 reprises. Tsonga a également participé à cinq autres demi-finales majeures, dont celles de Roland Garros en 2013 et 2015, ainsi qu’à neuf autres quarts de finale majeurs.

Il est l’un des trois seuls joueurs à avoir gagné contre Federer, Nadal et Djokovic lorsqu’ils étaient n° 1. Il a battu le n° 1 Federer à Montréal en 2009, le n° 1 Nadal au Queen’s Club en 2011 et le n° 1 Djokovic à Toronto en 2014. Les deux autres joueurs à avoir accompli cet exploit sont Andy Murray et Juan Martin del Potro.

Il est l’un des trois seuls joueurs à avoir gagné dans un tournoi majeur contre Federer, Nadal, Djokovic et Murray. Il a affronté Murray et Nadal à l’Open d’Australie 2008, Djokovic à l’Open d’Australie 2010 et Federer à deux reprises à Wimbledon 2011 et Roland Garros 2013. Stan Wawrinka et Tomas Berdych ont également réussi cet exploit.

Tsonga est le Français qui a remporté le plus grand nombre de victoires en Grand Chelem dans l’histoire du tennis. Il est 121-47 en Majeur, soit une probabilité de victoire de 72%.

Il a remporté plus de la moitié de ses titres ATP en carrière – 10 sur 18 – à domicile. Il a notamment remporté l’un des deux plus grands titres de sa carrière, le Master 1000 de Paris 2008, ainsi que neuf titres ATP 250, dont quatre à Metz, trois à Marseille, un à Lyon et un à Montpellier.

Le deuxième titre de Tsonga en Master 1000 a été remporté au Canada en 2014.

Il est le sixième joueur masculin en activité à avoir remporté le plus grand nombre de victoires dans le Top 10 au cours de sa carrière. Tsonga a remporté 45 victoires en carrière contre des joueurs du Top 10, ce qui le place au 28e rang dans l’histoire du classement ATP et au 6e rang parmi les joueurs masculins en activité après Djokovic (232), Federer (224), Nadal (181), Murray (104) et Wawrinka (58).

Il détient la plus haute récompense en carrière pour un joueur français dans l’histoire de l’ATP ou de la WTA. Ses 22,4 points sont le 18e total le plus élevé de l’histoire de l’ATP et le plus élevé pour un Français. Le meilleur total pour une Française est celui d’Amélie Mauresmo (15).

Il est le deuxième meilleur Français de l’ère ouverte pour le nombre de titres en carrière et la probabilité de gagner. Seul Noah a plus de titres ATP en carrière (23 contre 18) et un taux de victoire plus élevé au niveau du circuit (69,6 % contre 66,4 %) parmi les Français de l’ère Open. Cependant, Tsonga est le Français qui a remporté le plus de victoires en Grand Chelem dans l’histoire du tennis, avec 121, et Monfils est le deuxième avec 118.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *